PONT DE CLAIX FUTSAL : site officiel du club de foot de LE PONT DE CLAIX - footeo

Voilà pourquoi le futsal explose.........

23 janvier 2012 - 14:35

Voilà pourquoi le futsal explose.....

Avec plus de 15 000 licenciés et et un nombre de pratiquants réguliers oscillant entre 300 000 et 500 000, le futsal est le sport qui cartonne aujourd’hui. Voici pourquoi.

2012 sera une très bonne année pour le futsal. De nombreux rendez-vous internationaux vont placer ce sport sous le feu des projecteurs :  Championnat d’Europe des Nations fin janvier, Final Four de la Coupe UEFA (*) fin avril, Coupe du Monde du 2 au 18 novembre en Thaïlande. Des évènements importants pour le développement de cette discipline peu connue du grand public. Le futsal pourra peut-être, enfin, sortir de l’ombre…

Apparu en France en 1978, mais pris en main par la Fédération Française de football (FFF) à partir de 1995, le futsal devient, d’année en année, un sport trés populaire. Il progresse dans de nombreux clubs français. A Rosny-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, par exemple, il y a tout juste 50 licenciés. « Mais on a tellement de demandes qu’on est obligé d’en refuser pour stabiliser le club. Si on avait voulu prendre de l’adhérent pour de l’adhérent on aurait pu être à 200 joueurs or les conditions auraient été difficiles pour jouer», explique Jocelyn Gautrot, le président du club. Avec une demande aussi forte, inutile de préciser que cette discipline se porte comme un charme. « Il y a une grosse évolution par rapport aux années précédentes », remarque le chef de délégation de l’Equipe de France de futsal, Michel Muffat-Joly.
Très apprécié des jeunes, le futsal accuse malgré tout un retard de plus de trente ans sur les pays phares de cette discipline comme l’Espagne ou le Brésil. Alors que les Espagnols sont déjà professionnels, en France « l’objectif est de devenir semi-professionnel dans cinq ou dix ans », explique Michel Muffat-Joly.

Des demandes d’adhésion de plus en plus nombreuses, un engouement croissant pour ce sport, pourquoi ? Voici les cinq raisons du succès.

- Jeu en salle
En football, comme dans n’importe quel autre sport de plein air, il est difficile de jouer en hiver, sous la pluie, dans le froid et la neige… En futsal, les entrainements et les matches se déroulent en salle donc aucune annulation n’est envisageable. «Le fait de jouer à l’intérieur, c’est important et ça attire vraiment», souligne Jocelyn Gautrot, le président rosnéen. Ce sport peut donc se pratiquer toute l’année. Et même s’il fait chaud, c’est plus pratique pour jouer. « C’est un confort de jouer en salle, remarque Michel Muffat-Joly, en plus, on n’a pas besoin d’être très nombreux. Il faut cinq joueurs pour faire une équipe, on peut donc facilement pratiquer le futsal et dans des conditions très agréables».

- La technicité
Rapidité d’exécution, technique, dribbles, tout est là pour attirer les joueurs aimant le ballon rond. Le futsal permet donc aussi d’améliorer son touché de balle. « J’ai compris très vite que le futsal a permis à de nombreux footballeurs de progresser au niveau technique», se souvient Jocelyn Gautrot, président du club de Rosny (futsal/football) et joueur des équipes séniors. C’est aussi l’avis de Michel Muffat-Joly : « Tous les grands footballeurs, notamment les Brésiliens, ont commencé par le futsal », rapporte-t-il.
Néné, le joueur du Paris Saint Germain, expliquait, il y a quatre mois, dans une interview accordée à France Football : « tout ce que je connais c’est Dieu et le futsal ». Le futsal lui a permis d’acquérir la technique.
Le jeu est rapide et fluide et se joue souvent dans de petits périmètres, ce qui permet aux joueurs de dribbler.

- Les joueurs touchent plus le ballon
«A six ans, les enfants veulent jouer au futsal», souligne le président des sections futsal et football du Stade Olympique Rosnéen. C’est un changement radical par rapport aux dernières décennies où les petits souhaitaient – pour la plupart – jouer au football.
« C’est assez confortable comme jeu et les joueurs touchent beaucoup plus le ballon qu’au football», renchérit le chef de délégation de l’Equipe de France de futsal. Le fait d’être en nombre réduit et d’avoir un terrain plus petit qu’en football permet aux joueurs de toucher beaucoup plus le ballon, de participer à toutes les actions et de s’amuser davantage. «C’est plus intense et plus physique que le football. On est sûr de ne pas s’ennuyer en futsal, il y a des actions toutes les trente secondes», raconte Jocelyn Gautrot.

- Sport solidaire
« Lorsqu’un joueur perd le ballon, il faut tout de suite revenir en défense car le but est presque inévitable donc il faut vraiment s’entraider», prévient le président du club de Rosny. Le nombre réduit de joueurs fait que les participants se sentent tous concernés. Le terrain est petit, c’est de l’attaque-défense et une très bonne organisation est nécessaire. Les sportifs se fatiguent beaucoup, « c’est un sport très physique donc tout se joue au mental. Ce qui veut dire que tout le monde doit se serrer les coudes», raconte Michel Muffat-Joly.

- Un sport novateur
Un sport qui peut se jouer sur le terrain d’un autre, c’est du jamais vu. Du football qui se joue sur un terrain de handball, ça s’appelle du futsal.
Grâce à un nombre de joueurs réduit, ce sport apporte une meilleure condition physique, de la vitesse, une meilleure vision du jeu, de meilleurs déplacements. Le futsal apprend aussi à limiter le nombre de fautes. « Au bout de la sixième faute, il y a pénalty», rapporte le président du club rosnéen. C’est une règle primordiale pour la notion de respect entre les équipes et la fluidité dans le jeu.
C’est aussi un sport de ballon très apprécié des filles.

Reste que le gros problème pour le futsal, c’est son manque de médiatisation. « Si on veut que le futsal se développe encore plus et qu’il y ait beaucoup de monde dans les gradins, il faut qu’il soit médiatisé, que des matches soient retransmis à la télévision. Ce serait une reconnaissance au niveau national», remarque Michel Muffat-Joly.. Même son de cloche pour Jocelyn Gautrot qui sait que « les droits télés apporteront beaucoup d’argent à ce sport ». Un paramètre évident, indispensable à son développement.
Alors, le futsal peut-il devenir un grand sport ? Sepp Blatter, président de la FIFA, pense qu’il pourrait rapidement devenir «le premier sport en salle du XXIe siècle ».

(*) Le Final Four de la Coupe UEFA est une compétition européenne regroupant les champions en titre des quatre meilleurs championnats du continent (Russie, Italie, Espagne, Portugal). Pour cette saison, le lieu et les dates  ne sont pas encore fixés.

Le football et le futsal
De tous les sports de ballon rond, le futsal est évidemment le plus proche du football.
Longtemps considéré comme son « petit frère », ce sport a bien grandi et, selon Michel Muffat-Joly qui est aussi le président du district de football de l’Isère, « il ne doit pas être vu comme le concurrent du football » mais plutôt comme un sport complémentaire. Les deux disciplines sont donc intimement liées et le président de la section football/futsal du Stade Olympique Rosnéen, Jocelyn Gautrot, l’a bien compris. Déjà président du club de futsal de Rosny-sous-bois, il est devenu cette été celui du club de foot de cette ville et a décidé d’associer les deux clubs en prônant une politique sportive dit « football/futsal ». « Nous avons 50 licenciés en futsal. Mais, la moitié a une licence futsal uniquement et l’autre moitié a une licence football traditionnelle qui permet de jouer au futsal », souligne-t-il. C’est une politique de mise en place afin d’éviter la concurrence entre les deux sections.

Une politique sportive très en vue en France
Et pour l’instant cela fonctionne bien. « Certains ne voulaient jouer qu’au futsal mais on les a convaincus de faire aussi du football», explique le président du Stade olympique rosnéen. Le but de cette démarche ? « Dès le plus jeune âge, les enfants grandissent en se formant grâce au football mais également grâce au futsal. Ce sport va les aider à acquérir des compléments techniques mais aussi une meilleure vision du jeu ». Cela permet, par ailleurs, aux petits de l’école de foot d’avoir une salle pour pouvoir s’entrainer au chaud l’hiver.
Cette politique sportive est appliquée dans de nombreux clubs en France. Michel Muffat-Joly remarque : « Il y a peu de licenciés futsal uniquement mais beaucoup de joueurs ont une licence de football traditionnelle qui leur permet de jouer au futsal ». Il va même plus loin en expliquant que l’évolution du nombre de licenciés du « foot en salle » est due au « gros travail effectué dans les districts de football sur le développement de la pratique du futsal ».
Réunir les deux sections football/futsal au sein d’un même club permet également de faire des économies notamment au niveau des engagements à la FFF (en ne payant qu’une cotisation au lieu de deux). Un paramètre non négligeable pour les petits clubs amateurs en difficultés financières permanentes.

Kévin Sanchez

Fiche technique :

Classement FIFA  : 1. Espagne, 2. Brésil, 3. Italie, 4. Russie, 5. Portugal, … 46. France
 Nombre d’équipes nationales (enregistrées à la FIFA) : 147
Prochain tournoi : Phase finale du championnat d’Europe des Nations du 31 janvier au 11 février en Croatie
Championnat de France (équivalent de la L1 au football) : 25 clubs (deux groupes de 12 et 13 équipes)
Première saison : 2006/2007
Nombre de ligues : 15
Champion de France en titre : Sporting club de Paris.

 

Commentaires

www.futsalpc.com plus de 6 ans
Nouvelle page plus de 6 ans
Prochainement la présentation de l'effectif 2012 -2013 plus de 6 ans
1 ERE JOURNEE DE DETECTION plus de 6 ans
Première journée détection ce vendredi 7 Juin 2012 plus de 6 ans
Ouverture des Septembre de la Pont 2 Claix Academy plus de 6 ans
Officialisation de la venue de Karim Archi plus de 6 ans
PDC FUTSAL sera présent au Tournoi International du Cannes Futsal 2012 plus de 6 ans
Mondial Futsal Nantes 2012 : nouvelles photos plus de 6 ans
Un tournoi riche en spectacle plus de 6 ans
Les groupes du Tournoi enfin dévoilés plus de 6 ans
PONT DE CLAIX FUTSAL EN UNE SUR FOOT38 plus de 6 ans
Le PDC FUTSAL ce week end au Tournoi International du FC ERDRE plus de 6 ans
Toujours aussi ambitieux plus de 6 ans
Sporting Paris Champion 2012 plus de 6 ans

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Supporter