PONT DE CLAIX FUTSAL : site officiel du club de foot de LE PONT DE CLAIX - footeo

A la découverte du futsal en France

4 janvier 2012 - 09:47

ACTUALITÉS

Mise à jour 11 h 50 - Paris
 

A la découverte du futsal en France (1/2)

 

Capacité d'accélération et sens tactique sont privilégiés au futsal.

Capacité d'accélération et sens tactique sont privilégiés au futsal.Hout KAUT

Très technique et très rapide, le futsal est bien plus qu'un simple dérivé du football. Il concentre les fondamentaux du jeu à onze, mais possède ses propres particularités. Arrivé très tardivement en France, sa pratique décolle depuis une dizaine d'années.

Le futsal est né dans les années 1930 en Uruguay avec l'ambition d'en faire un sport à part entière. Comme le basket-ball, il est né de l'idée d'un professeur de la YMCA, (Young Men's Christian Association, association des jeunes chrétiens), soucieux d'éduquer la jeunesse. Cette discipline se pratique principalement en intérieur (contrairement à ce que son nom indique, il peut aussi se jouer en extérieur), sur un terrain de handball, à cinq, dont un gardien. Le ballon utilisé est plus petit qu'un ballon de football traditionnel et surtout il ne rebondit pas autant, facilitant ainsi le jeu au sol et les passes rapides. Les tacles sont interdits et les remises en jeu s'effectuent au pied. Voilà pour le principal.

NÉ EN URUGUAY, STAR AU BRÉSIL

Sur le terrain, le futsal ne requiert pas forcément les mêmes qualités que le football traditionnel. Pour Franck Ferrier, entraîneur de l'équipe de France universitaire, deux atouts sont essentiels : "Le sens tactique est fondamental. Bien comprendre et incorporer les schémas tactiques. Ensuite c'est la vivacité, il faut avoir un bon démarrage sur deux ou trois mètres." Ainsi, il n'est pas rare de voir d'excellent joueurs de salle avec un peu d'embonpoint mais très puissants dans les démarrages, paramètre essentiel pour déstabiliser l'adversaire direct.

Au Brésil, l'exemple absolu, la formation des jeunes joueurs passe par le futsal avant d'évoluer vers le grand terrain. Et le changement est souvent douloureux. "Les qualités ne sont pas du tout les mêmes", confirme Franck Ferrier. Un bon joueur de football à onze ne sera pas forcément performant au futsal et l'inverse est tout aussi vrai. On l'a d'ailleurs vu au tournoi de Bercy le week-end dernier avec les équipes de Ligue 1, qui n'ont pas le niveau des joueurs de salle. C'est d'ailleurs pour ça que l'équipe de France de futsal n'a pas été conviée."

 

En France, le futsal n'en est qu'à ses balbutiements, le championnat national n'est pas professionnel. Ses clubs phares ne sont que rarement issus des grandes villes et la plupart vivotent bon an mal an selon le bon vouloir des mairies et des subventions privées. Une tendance cependant sur le point d'évoluer.

Alexandre Teixeira, 26 ans, joueur du Sporting Club de Paris et de l'équipe de France, a commencé "comme tout le monde par le football à onze", en passant par les centres de formation de Lens puis du Mans : "Vers mes 19 ans, j'ai eu l'occasion de tester le futsal et ça m'a vite plu. C'est très technique, tu touches la balle très souvent et sur un terrain de petite dimension, tu ne peux pas te cacher", explique-t-il. Conquis comme beaucoup de ceux qui l'essayent, celui que l'on considère comme le meilleur joueur français regarde l'évolution de son sport avec lucidité. "En France, nous avons débuté en retard par rapport à d'autres pays européens, comme l'Espagne, mais maintenant, cela évolue dans le bon sens. Nos clubs sont de plus en plus structurés."

VERS UN CHAMPIONNAT PROFESSIONNEL

Le Sporting Club de Paris, leader du championnat de France, est à ce titre un exemple à suivre mais doit encore son salut au soutien de la mairie de Paris et notamment celle du 13e arrondissement. "Lorsque je jouais au Kremlin-Bicêtre (94), j'ai été approché par le Sporting Club de Paris, alors en division deux, mais avec un vrai projet sportif, ce qui m'a tout de suite accroché même si ça n'était pas gagné au départ", se souvient Teixeira.

Depuis, tout s'enchaîne rapidement pour le futsal français, et les rêves de professionnalisme ne sont pas si éloignés. "Beaucoup de choses ont changé dernièrement", confie Teixeira. On constate l'arrivée de plus en plus de joueurs étrangers dans le championnat et d'ici deux à trois ans on passera sûrement professionnel, ça serait une bonne chose." De là à en vivre ? "Au Sporting, je suis payé pour jouer avec un salaire fixe et des primes et j'ai signé un contrat avec le nouvel équipementier de l'équipe de France, mais ce n'est pas le cas de tout le monde dans le futsal français." Il faut bien un début à tout.

Commentaires

www.futsalpc.com plus de 5 ans
Nouvelle page plus de 5 ans
Prochainement la présentation de l'effectif 2012 -2013 plus de 5 ans
1 ERE JOURNEE DE DETECTION plus de 5 ans
Première journée détection ce vendredi 7 Juin 2012 plus de 5 ans
Ouverture des Septembre de la Pont 2 Claix Academy plus de 5 ans
Officialisation de la venue de Karim Archi plus de 5 ans
PDC FUTSAL sera présent au Tournoi International du Cannes Futsal 2012 plus de 5 ans
Mondial Futsal Nantes 2012 : nouvelles photos plus de 5 ans
Un tournoi riche en spectacle plus de 5 ans
Les groupes du Tournoi enfin dévoilés plus de 5 ans
PONT DE CLAIX FUTSAL EN UNE SUR FOOT38 plus de 5 ans
Le PDC FUTSAL ce week end au Tournoi International du FC ERDRE plus de 5 ans
Toujours aussi ambitieux plus de 5 ans
Sporting Paris Champion 2012 plus de 5 ans

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Supporter